Au cinéma...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wild

Message  Admin le Lun 5 Jan - 8:19

Diane


WILD
de Jean-Marc Vallée.

A VOIR, À VOIR ABSOLUMENT.  
C'est un film d'une force incroyable.
Un film puissant dont on sort différent. Un film fort dans lequel on plonge la tête première. Les paysages grandioses, même la musique nous parle. Suite à ce visionnement on veut créer. On ne perd pas une minute de ce film, collés à l'écran et pourtant ça n'est pas un film d'action. Un chef d'oeuvre qui ira loin. Que je verrai certainement deux fois.

Comme j'ai aimé.  Rien, rien, rien ne m'a déplu, pas une seconde.  Un film très inspirant, nourrissant.

Après plusieurs années de drogue, d'errance, d'échec amoureux, la douleur de perdre sa mère, Cheryl décide de tourner le dos à tout ça et entreprend un périple de 1,700 kilomètres à pied, sans aucune préparation, elle se lance, affrontant ainsi des peurs époustouflantes, après avoir vécu ses limites, elle découvre qu'elle peut se pardonner et se découvre une force nouvelle.

Je veux acheter le livre d'où est tiré ce film aussi.


Dernière édition par Admin le Lun 5 Jan - 8:24, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 27/12/2010

http://fadas-d-animaux.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Wild

Message  Admin le Lun 5 Jan - 8:22

Message  Danielle Hier à 19:26


Merci pour ton enthousiasme Diane, je vais essayer d'en apprendre un peu plus sur ce film.
avatar
Admin
Admin

Messages : 57
Date d'inscription : 27/12/2010

http://fadas-d-animaux.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Diane le Dim 18 Jan - 16:43


Deux jours une nuit.
Luc et Jean-Pierre Dardenne.

Très dépouillé comme style, pas de trame sonore spéciale, de costumes etc.etc. mais un petit film qui se défend bien.
Marion Cotillard est exceptionnelle dans ce film, elle se bat pour conserver son travail auprès de ses collègues, mais pour ce, ceux-ci doivent renoncer à une prime de 1,000 euros.
À la longue cela peut devenir lassant par contre. Un peu long à mon goût. Mais je n'ai pas regretté mon choix non plus. La solidarité c'est important.

Synopsis

Être solidaire envers une consoeur de travail ou empocher un bonus de 1000 euros? Les 16 employés d'une entreprise de panneaux solaires ont tranché et Sandra vient de perdre son emploi. Devant l'irrégularité de leur décision, un nouveau vote se tiendra en début de semaine prochaine. Cela donne une fin de semaine à Sandra pour trouver les arguments afin de convaincre ses collègues d'abandonner leur prime. Encore fragilisée par une dépression qui l'a mise en arrêt de maladie, la mère de famille doute de ses capacités. Mais encouragée par son mari, elle tentera l'impossible pendant ces deux jours et cette nuit.
avatar
Diane

Messages : 5463
Date d'inscription : 11/02/2012
Localisation : Champlain. Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Diane le Ven 30 Jan - 0:19


Foxcatcher
Bennett Miller.

Un film dur, dur, dur tiré d'un fait vécu. C'est davantage un film d'auteur qu'un film récréatif.
Les comédiens sont extraordinaires. Ça n'est pas un drame sportif, c'est un drame psychologique et biographique et parfois c'est presque du suspense. Les regards parfois son fascinant tant ils parlent. (Marc Ruffalo) et Channing Tatum est fantastique quand à Steve Carell quel acteur; OUF. Je crois que je vais me réveiller de nuit pour l'haïr tant il a bien rendu son rôle.


Synopsis:
Dans les années 1980, David Schultz et son frère Mark sont des champions du monde de lutte. Le multimillionnaire John
du Pont les invite alors à son gymn. personnel ultramoderne afin qu'ils s'entraînent sous sa gouverne avec son équipe,
les Foxcatcher, en vue des Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Mark accepte l'offre immédiatement, y voyant l'opportunité
de s'améliorer et enfin sortir de l'ombre de son grand frère. David pour sa part, refuse la proposition de Du Pont,
puis finit par céder à ses avances. Du Pont a une personnalité instable et son désir d'être enfin respecté par ses pairs et sa vieille mère l'aveugle totalement.

avatar
Diane

Messages : 5463
Date d'inscription : 11/02/2012
Localisation : Champlain. Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Danielle le Mar 10 Fév - 6:44

Deux films vus ces jours-ci que j'ai bien aimé pour des raisons différentes.

"Snow therapy, film suédois"

"Les nouveaux sauvages", film argentin.

Je vous en parle plus tard.
avatar
Danielle

Messages : 8535
Date d'inscription : 27/12/2010
Localisation : Aude

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Diane le Dim 22 Mar - 23:24

Le film: "relatos salvajes" sous titré. En français " Les nouveaux sauvages" (Danielle toi qui semble tellement tenir aux titres d'origine???)
Très relaxant.

"Relatos Salvajes"
Damian Szifron
(Produit par mon amour Pedro Almodovar)

On sort du cinéma vraiment relax, on a été emporté par un tsunami incroyable et drôle souvent. Quand dans la vie on perd pied totalement pour une contravention ou autre, un mariage raté... fou fou fou.
C'est un film à sketches. Hilarant, jouissif, tordant... je ne pensait pas aimer tant que ça.


Synopsis

L'inégalité, l'injustice et l'exigence auxquelles nous expose le monde où l'on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de
gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux. On reconnaît des gens aussi dans les "revendicateurs" qui ne lâchent pas
prise. Bref j'ai aimé pour le grand moment relax que cela m'a procuré et pour l'effet ensuite qui reste en nous.

Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l'étroite frontière
qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison en amour, le retour d'un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien,
sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l'indéniable plaisir de sauter les plombs.




avatar
Diane

Messages : 5463
Date d'inscription : 11/02/2012
Localisation : Champlain. Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Diane le Jeu 26 Mar - 13:31


Carole Poliquin et Yvan Dubuc.


Je poste le texte d'Anouk qui dit comment je pense suite au visionnement de ce film incroyable qui me dit pourquoi je suis ainsi...Je suis fière d'être métis.

"tout le monde devrait voir L'EMPREINTE (documentaire, au cinéma Beaubien).
c'est carrément ENLEVANT.
un propos qui redonne droit de cité aux « vestiges » autochtones en chacun de nous.
on nous a vraiment enseigné n'importe quoi à l'école.
il est grand temps de nous ré-approprier notre propre histoire.
nous sommes tous MÉTIS.
ouvrons-nous les yeux. rien qu'à voir, on voit ben : au-delà de nos faces de métèques, notre parenté avec les Autochtones a laissé des traces dans nos structures communautaires, politiques, familiales, juridiques."

... et le texte en voix off dans le film est sublime de poésie et de vérité :
« Une part de moi-même m'échappe.
Quand j'ai débarqué en Amérique, j'étais Français.
Mais bientôt je ne vivais ni ne pensais plus comme un Français.
J'étais devenu canadien. Du mot iroquois « kanata ».
Ma tribu s'est donné d'autres noms depuis : Canadiens français... puis Québécois. Mais dans l'idée que nous nous faisons de nous-mêmes, quelque chose s'est dérobé. Un fil s'est rompu en chemin.
Ce n'est peut-être pas un hasard si la question de notre identité resurgit constamment dans notre histoire.
Comme si aucune réponse ne nous avait encore pleinement satisfait.»

http://www.cinemamontreal.com/bandes-ann…/…/L_Empreinte.html

J'ai adoré ce film peut-être narcissiquement puisqu'il me parle de moi et m'explique pourquoi je suis ainsi.

"Certaines valeurs sont uniques aux québécois et il est clair qu'elles viennent de nos racines autochtones, il y a ce sentiment égalitaire très fort au Québec, comme dans les groupes amérindiens où les classes sociales n'existaient pas.
On a une constante recherche de consensus social comme cela existait chez les autochtones, l'ouverture d'esprit, le désir de vivre et laisser vivre qui nous est parfois reproché est peut-être une caractéristique identitaire..."
sources:  Poliquin et Dubuc.

 bref j'ai ADORÉ ce documentaire.
avatar
Diane

Messages : 5463
Date d'inscription : 11/02/2012
Localisation : Champlain. Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Diane le Mar 21 Avr - 22:13


La dame en or.
Simon Curtis

Quel film intense intense qui m'a amené les larmes aux yeux souvent.
Un film fort et émouvant.

Le passé se juxtapose au présent, c'est la quête d'une justice qui va se rendre jusqu'au procès, l'implosion de Vienne pendant la guerre avec la scission de sa population juive. Des scènes assez dures, d'une grande tristesse aussi. Et les vols des oeuvres d'art par
les nazis.
C'est un film fluide, sans longueurs. La musique très présente. Il y a des touches d'humour qui font du bien aussi. Et ce film a le grand mérite de raconter un grand pan d'histoire qu'il faut transmettre absolument à nos jeunes, des discours très inspirants aussi.

L'actrice Helen Mirren est exceptionnelle exceptionnelle. Bref c'est hollywoodien si je peux dire mais c'est un drame de qualité. C'est une histoire captivante.

À voir si vous le pouvez.

Synopsis:

Ayant fui l'Europe pendant la guerre, Maria a vécu presque toute son existence aux États-Unis. À la mort de sa s?ur aînée, elle désire récupérer les ?uvres d'art de sa famille qui ont été dérobées par les nazis. Ces pièces inestimables qui comprennent plusieurs peintures importantes de Gustav Klimt se trouvent dans un musée de Vienne. Convaincre les autorités semble une tâche impossible, ce qui ne décourage pas la dame âgée. En compagnie d'un jeune avocat dont les descendants ont également souffert pendant la Seconde Guerre mondiale, ils s'envolent vers l'Autriche?


avatar
Diane

Messages : 5463
Date d'inscription : 11/02/2012
Localisation : Champlain. Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au cinéma...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum